VLC : le logiciel qui réunit simplicité et performance

Août 23, 2013 by

VLC : le logiciel qui réunit simplicité et performance

Longtemps, le lecteur média VLC a été mon lecteur de vidéos préféré. En partie en raison de sa facilité d’utilisation et de sa compatibilité de support avec un large nombre de formats, sans qu’il y ait besoin de télécharger un quelconque codec supplémentaire.

VLC, l’unique

Le lecteur VLC est programmé pour lire toutes les vidéos que l’on peut trouver sur internet, mais aussi les fichiers DVDs et musicaux. La majorité des autres lecteurs média, tels que le lecteur Windows média, nécessitent, eux, que l’on télécharge des codecs additionnels pour chaque type de fichier vidéo. Parmi ces types de fichiers, on trouve par exemple Xvid et Divx qui sont pourtant deux des formats les plus populaires utilisés pour regarder des vidéos sur son ordinateur. Or, l’une des principales causes de virus sur ordinateur est justement le téléchargement de codecs. Ainsi, le fait que VLC lise tous les formats vidéo sans le besoin de codecs supplémentaires n’est pas qu’une question de commodité, cela permet aussi de réduire le risque que son ordinateur soit infecté par un virus. Par ailleurs, pour télécharger VLC sans aucun risque de virus ou autres, consulter le site quetelecharger qui vous propose un large choix de logiciels. http://www.quetelecharger.com/

Le lecteur qui convient à tout le monde

L’autre gros avantage de VLC par rapport à ses concurrents réside dans le fait qu’il est très facile à utiliser. Pratique donc pour ceux qui ne sont pas très « informatique ». Le design est simple certes mais les performances, elles, n’ont rien de simplistes. VLC est compatible aussi bien sur Windows, que sur Mac, ou encore Linux.

Un bref retour dans le passé

Créé il y a 14 ans, en 1996, VLC avait pour but de fonctionner comme un client qui lirait les fichiers vidéo sur un serveur distant. Ainsi, à la base on distinguait deux entités dans VLC ; d’un côté VideoLan Server et, de l’autre, VideoLan Client. Les deux fonctionnant toutefois en complément l’un de l’autre. Le but était de permettre aux créateurs en herbe de pouvoir regarder des vidéos, prises depuis un serveur, directement sur leur télévision. Aujourd’hui, ces deux entités ne font plus qu’un et n’ont gardé que le nom VideoLan Client, dont l’abréviation est donc VLC. En 2001, avec la publication d’un code source particulier des milliers de personnes à travers le monde contribuèrent en à peine quelques mois au développement du logiciel qui finit par taper dans l’œil de Windows, qui permit alors à VLC de fonctionner sur le système d’exploitation http://www.videolan.org/vlc

Pourquoi VLC et pas un autre

Outre le côté pratique qui fait l’unanimité auprès de toutes les personnes ayant déjà utilisé VLC, c’est surtout la facilité d’utilisation qui est la base du succès de ce logiciel. Un lecteur média n’a nullement besoin d’être un monstre technologique ou un véritable vivier de ressources, ce que la plupart des développeurs des autres lecteurs connus semblent pourtant vouloir atteindre. VLC pour sa part se contente d’être simple à utiliser et de très bien faire ce pour quoi il a été conçu.

Related Posts

Tags

Share This